Pourquoi installer un adoucisseur d’eau pour mon chauffage ?

Votre système de chauffage est très sensible à la qualité de l’eau qui circule dans votre réseau de radiateurs. On connaît déjà tous les méfaits du calcaire sur notre tuyauterie et sur la performance de certains appareils comme la machine à laver. De même, votre chauffage peut se détériorer à long terme s’il reste exposé à une eau trop dure : c’est-à-dire trop chargée en calcaire. Pas de panique, il existe une solution pour vous assurer un confort thermique maximal et une production performante d’eau chaude sanitaire. La solution s’appelle l’adoucisseur d’eau et nous allons vous en expliquer les principales caractéristiques.

SOMMAIRE :
1. Fonctionnement d’un adoucisseur d’eau
2. Utilité d’un adoucisseur d’eau
3. Comment choisir le bon adoucisseur d’eau pour mon logement ?
4. Le coût d’un adoucisseur d’eau
5. Dois-je entretenir mon adoucisseur d’eau ?
6. Conclusion

1. Fonctionnement d’un adoucisseur d’eau

Le fonctionnement d’un adoucisseur d’eau est plutôt simple à appréhender. Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe deux principaux types d’adoucisseurs : les adoucisseurs à résine et les adoucisseurs CO2.

Dans la cas des adoucisseurs à résine, l’eau circule à travers une résine. Cette substance végétale fossile permet l’échange entre les ions calcium et les ions magnésium (responsables de la formation du calcaire) avec des ions sodium. Le système produit ainsi de l’eau adoucie par échange d’ions. La résine arrive alors à saturation et doit alors se vider des ions calcium qu’elle a accumulée. Ce phénomène s’appelle régénération. Il consiste en le processus inverse : la résine va échanger au contact d’eau salée les ions calcium avec les ions sodium. Le cycle peut alors redémarrer.

Dans le cas des adoucisseurs CO2, on injecte du CO2 dans l’eau pour engendrer la formation d’acide carbonique. Cet acide carbonique abaisse le pH de l’eau et élimine le calcaire. Contrairement au système par résine, l’adoucisseur d’eau CO2 ne nécessite pas d’eau salée. Et il conserve les ions de calcium et de magnésium.

2. Utilité d’un adoucisseur d’eau

L’adoucisseur d’eau a pour objectif de vous protéger contre la détérioration de votre système de chauffage en diminuant la concentration en calcaire de votre eau. Dans le réseau de chauffage, le calcaire peut entartrer les canalisations et bloquer la circulation de l’eau. Au niveau de votre chaudière ou de votre chauffe-eau, il peut diminuer la performance de chauffe et donc augmenter vos factures d’énergie. Les inconvénients liés à la présence de calcaire dans votre eau sont donc nombreux. De plus, le calcaire peut vous poser de nombreux soucis sur d’autres appareils de votre habitation : machine à laver, lave-vaisselle… L’adoucisseur d’eau vous permettra de vous débarrasser de vos problèmes. En effet, il se pose directement au niveau de l’arrivée d’eau de la maison et concerne donc toute l’habitation.

L’adoucisseur d’eau offre de nombreux avantages. En effet, la pose d’un tel dispositif vous permet d’augmenter le rendement de chauffage et ainsi abaisser vos factures. Il permet aussi de rallonger la durée de vie de votre installation de chauffage. Sachez que la concentration en calcaire a un impact sur la durée de chauffe de l’eau. Une eau adoucie va prendre beaucoup moins de temps à chauffer qu’une eau plus dure. Là encore, les avantages ne concernent pas que votre chauffage : éviter l’entartrage de vos canalisations, se débarrasser des traces de calcaire, supprimer les désagréments dermatologiques du calcaire…

3. Comment choisir le bon adoucisseur d’eau pour mon logement ?

Il existe deux principaux facteurs qui vont conditionner le choix de votre adoucisseur. Il y a la dureté de votre eau et votre consommation. En effet, plus votre eau est dure, donc chargée en calcaire, plus votre adoucisseur devra être performant. De même, plus il y a de personnes occupant votre logement, et donc plus il y a d’eau à traiter, plus votre adoucisseur devra être puissant.

Pour connaître la dureté de votre eau, il existe plusieurs solutions. Le plus simple consiste à se reporter à une carte de dureté de l’eau en France afin de savoir quelle eau alimente votre habitation. Vous pouvez notamment retrouver ces informations par le biais du site service-public.fr. Enfin, le moyen le plus fiable pour connaître la concentration en calcaire de votre eau est tout simplement de faire réaliser une analyse par un professionnel. Sachez que c’est le titre hydrotimétrique (TH) qui indique la dureté de votre eau. Plus il est élevé, plus votre eau est chargée en calcaire. L’eau est dite douce lorsque son TH est inférieur à 15°f, alors qu’elle est dite dure lorsque le TH dépasse 25-30°f.

4. Le coût d’un adoucisseur d’eau

Le coût de votre adoucisseur va dépendre de beaucoup de paramètres. D’abord, plus votre eau est dure et plus vous êtes nombreux à consommer de l’eau, plus votre adoucisseur d’eau devra être puissant et donc plus il sera cher. Il faut aussi prendre en compte le modèle que vous allez choisir (CO2 ou résine) ainsi que la marque. La pose du système peut aussi avoir un certain coût. Mais sachez qu’il est tout à fait possible de poser l’adoucisseur vous-même sans trop de connaissances techniques. Ainsi, il faudra compter entre 500 et 1500 euros pour l’achat simple d’un adoucisseur d’eau. Avec la pose, le prix grimpe alors entre 1000 et 2500 euros. Ces prix restent indicatifs mais il est tout à fait possible de faire appel à un professionnel afin d’établir un devis selon vos besoins.

5. Dois-je entretenir mon adoucisseur d’eau ?

Afin d’assurer une performance optimale et d’éviter de potentiels désagréments, vous devrez entretenir régulièrement votre adoucisseur d’eau.

Pour l’entretien d’un adoucisseur à résine, puisque l’eau salée permet la régénération des résines, vous devrez réalimenter votre adoucisseur en sel (sel spécialement traité pour les adoucisseurs). Il est donc nécessaire de vérifier son niveau de manière régulière. De plus, pour vérifier que votre adoucisseur fonctionne de manière performante et qu’il n’y a pas de défaillance, nous vous conseillons de vérifier le TH de votre eau tous les 6 mois à l’aide d’un test-bandelette par exemple.

Pour l’entretien d’un adoucisseur à CO2, il s’agit avant tout de surveiller le niveau de CO2 de la bouteille qui alimente le dispositif. La bouteille est vide lorsque le manomètre indique une pression de zéro. Il n’y a alors plus d’injection de CO2 et votre adoucisseur devient inopérant. C’est le moment de changer la bouteille de CO2 !

A peu près tous les 3 mois, lorsqu’elle prend une couleur un peu ocre, il faut penser à changer la cartouche préfiltre de votre adoucisseur. Chaque année ou lorsque vous vous êtes absentés pendant une longue période, votre adoucisseur doit être désinfecté. Enfin, à peu près tous les 3 ans, le bac à sel doit être nettoyé. L’avantage avec l’adoucisseur d’eau est qu’il n’y a pas besoin de faire appel à un professionnel pour l’entretien. Vous pourrez presque tout faire vous-même.

6. Conclusion

Si vous habitez dans une région où l’eau est très dure, pour assurer la performance maximale de votre équipement de chauffage mais aussi d’autres appareils comme le lave-linge, il est primordial d’installer un adoucisseur d’eau sur votre arrivée d’eau. Ce dernier va diminuer la concentration en calcaire dans votre eau, vous offrant de nombreux atouts. Le choix de votre adoucisseur se fait selon la dureté de votre eau mais aussi selon votre consommation d’eau. Enfin, le coût reste assez raisonnable au vu des bénéfices engendrés par la pose de l’adoucisseur et l’entretien est assez simple et surtout réalisable par vous-même. N’hésitez donc pas à vous procurer dès maintenant cet appareil, surtout si vous êtes dans une zone où l’eau est très dure.

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Google+
Google+