Quel est le juste prix d’un contrat d’entretien de pompe à chaleur ?

Pour une PAC géothermique, aucun entretien spécifique n’est nécessaire du fait de la durée de vie des capteurs enterrés. Cependant, la performance de votre pompe à chaleur (PAC) aérothermique passe impérativement par un bon entretien de votre installation. En effet, une PAC mal entretenue fonctionnera moins bien et aura plus tendance à tomber en panne. De plus, la loi impose un contrôle annuel d’étanchéité pour tous les équipements qui fonctionnent à l’aide d’un fluide frigorigène. C’est bien évidemment le cas d’une pompe à chaleur. Par ailleurs, il est possible de souscrire un contrat d’entretien annuel de votre installation afin de ne pas avoir à vous en occuper.

Contrat entretien PAC

SOMMAIRE:
1- Entretien d’une pompe à chaleur : vos obligations
2- Coût d’un contrat d’entretien de pompe à chaleur
3- Comment économiser sur l’entretien de ma PAC ?
4- Conclusions

1- Entretien d’une pompe à chaleur : vos obligations

Depuis 2010, la loi oblige les particuliers à faire effectuer un contrôle annuel d’étanchéité pour leur équipement fonctionnant à l’aide d’un fluide frigorigène. Cette obligation s’applique à partir du moment où la quantité de fluide dépasse les deux kilogrammes. Pour parler en terme de puissance, cette quantité correspond environ à une pompe à chaleur de 12 kW. Pour des équipements qui utilisent moins de deux kilogrammes de fluide frigorigène, il n’y a aucune obligation. Par ailleurs, précisons que ce contrôle annuel d’étanchéité permet de prévenir les fuites de fluide frigorigène qui pourraient avoir des conséquences désastreuses pour l’environnement. L’entreprise se chargeant du contrôle annuel doit posséder une attestation de capacité. Enfin, précisons qu’il est recommandé de remplacer le fluide frigorigène de votre PAC tous les 5 ans. Cette opération doit être effectuée par un professionnel et permet de conserver la performance de votre installation.

Pour pouvoir utiliser votre pompe à chaleur en toute sérénité, vous pouvez tout simplement souscrire un contrat d’entretien annuel. Bien évidemment, vous pouvez aussi chercher un chauffagiste différent à chaque fois. Cependant, l’avantage des contrats d’entretien est qu’ils prennent en compte le déplacement de technicien en cas de dysfonctionnement de votre PAC. Pour une PAC réversible (qui produit du froid en été), il y a deux visites de contrôle par an. Une visite d’entretien de pompe à chaleur comprend généralement :

  • Un contrôle du compresseur de votre PAC qui est une pièce maîtresse dans la production de chaleur
  • Une vérification de la performance de votre équipement
  • Un contrôle de l’étanchéité de votre pompe à chaleur
  • Des réglages ou réparations en cas de dysfonctionnement (des surcoûts peuvent survenir)

 

2- Coût d’un contrat d’entretien de pompe à chaleur

Bien évidemment, il n’existe pas un prix unique de contrat d’entretien d’une pompe à chaleur. En effet, différents facteurs entrent en jeu comme le type de PAC, le professionnel choisi ou encore la localisation géographique. Pour vous faire une idée, les prix s’échelonnent souvent entre 100 et 400 euros à l’année et peuvent aller bien au-delà. Comme dit précédemment, l’intérêt d’un tel contrat est la gratuité du déplacement du professionnel en cas de problème sur votre équipement. Pour les pompes à chaleur géothermiques, aucun entretien spécifique n’est nécessaire puisque les capteurs enterrés ont une durée de vie qui peut atteindre les 40 ans. Cependant, il faut toujours effectuer le contrôle d’étanchéité pour éviter les fuites de fluide frigorigène et il peut être bon de vérifier le matériel tous les 5 ans.

Ainsi, vous avez le choix. D’une part, vous pouvez faire appel à un professionnel chaque année pour réaliser simplement le contrôle d’étanchéité. D’autre part, vous pouvez souscrire à un contrat d’entretien annuel qui comprend ce contrôle d’étanchéité ainsi que des prestations supplémentaires.

3- Comment économiser sur l’entretien de ma PAC ?

Dans un premier temps, il faut que vous essayiez de trouver le meilleur prix pour votre contrat de contrôle et d’entretien. Pour ce faire, il suffit tout simplement de bien vous renseigner auprès de différents professionnels. Demandez-leur des devis et n’oubliez pas de bien vérifier toutes les clauses du contrat et notamment les prestations comprises dans l’offre. Faire jouer ainsi la concurrence vous permettra normalement de trouver le prix le plus bas.

De plus, pour éviter des dysfonctionnements ou l’usure de certaines pièces, vous pouvez vous-même entretenir votre pompe à chaleur. Pour ce faire, vous pouvez réaliser quelques gestes simples qui vous éviteront des déconvenues mais permettront aussi d’allonger la durée de vie de votre installation. En voici quelques-uns :

  • Nettoyage et dépoussiérage périodique des bouches d’insufflation intérieures
  • Vérification du niveau d’eau dans le circuit (PAC air-eau notamment)
  • Mise hors-tension de votre PAC en cas d’absence prolongée
  • Vérification de la pression de votre équipement

 

Pour plus d’informations sur l’entretien d’une pompe à chaleur, nous vous invitons à consulter notre article sur le sujet : « Entretien d’une pompe à chaleur : aspects techniques et économiques ».

4- Conclusions

Ainsi, une pompe à chaleur aérothermique nécessite comme la plupart des équipements de chauffage un minimum d’entretien pour conserver une performance élevée. Ce n’est pas forcément le cas pour une pompe à chaleur géothermique. Cependant, pour tous les modèles, un contrôle d’étanchéité annuel est obligatoire afin de prévenir les fuites de fluide frigorigène. Pour ce faire, vous pouvez notamment souscrire un contrat d’entretien annuel qui inclut le contrôle d’étanchéité. Le prix annuel de ce type de contrat se situe entre 150 et 400 euros. Pour éviter les surcoûts, nous vous conseillons de bien comparer les prix ainsi que d’effectuer quelques gestes simples d’entretien.

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Google+
Google+