Chauffage au bois : Est-ce rentable ?

Aujourd’hui, pour faire face à la hausse du prix des énergies fossiles, de plus en plus de ménages se tournent vers le chauffage au bois. Ce dernier est un bon chauffage d’appoint ou centrale en fonction de la taille, de l’isolation du logement et de l’installation.

Optimiser le chauffage

N’attendez plus pour changer d’énergie de chauffage : Devis gratuit et sans engagement pour l’installation d’un systeme de chauffage éco performant. 

Se chauffer au feu de cheminée : quel bois choisir ?

Le type de bois peut être un facteur déterminant de la rentabilité d’un chauffage au feu de cheminée. En fonction de l’arbre duquel il provient, il peut brûler plus ou moins vite et jouer sur la chaleur produite.

  • Les granulés de bois: Leur rendement énergétique est très fort et ils ne provoquent aucune déperdition de chaleur. Si les granulés de bois sont connus pour être efficaces, il s’agit également d’une solution plus coûteuse que les bûches.
  • Les bûches de bois: Les bûches de bois, surtout quand elles viennent d’être ou de chêne sont d’excellentes solutions pour avoir un bon apport de chaleur.

Comment utiliser le chauffage au feu de cheminée pour être rentable ?

Il est en effet difficile de se chauffer uniquement au bois, surtout en hiver. Le rendement n’est pas le même et si le prix de la stère de bois est très faible, utilisé en grande quantité, il revient parfois plus cher que le chauffage électrique. Il s’agit en revanche d’une excellente façon de gagner quelques degrés à moindre prix.

Les types de feu de cheminée les plus rentables sont :

  • Le poêle à granulés de bois : il permet d’avoir un chauffage plus uniforme dans l’ensemble de la pièce et est dans une certaine mesure plus rentable que le poêle à bûches.
  • La cheminée à foyer fermé : elle atteint facilement un rendement de 80% et est nettement plus efficace que sa cousine à foyer ouvert.

Les aides financières pour se chauffer au feu de cheminée
Le coût de l’installation d’un bon poêle à bois n’est pas négligeable. Il varie entre 4 000 et 8 000 euros. Il faut en moyenne compter 5 ans d’utilisation pour parvenir à un point d’amortissement.

Pour aider à la transition énergétique, il existe certaines aides financières qui permettent d’installer un poêle à bois chez soi. N’hésitez pas à vous tourner vers :

  • CITE – Crédit d’impôt pour la transition énergétique
  • Eco PTZ – Eco prêt à taux zéro
  • ANAH – Agence Nationale de l’Habitat

Ces prêts vous permettront d’envisager sereinement l’achat d’un poêle en bois et vous aideront à en faire une acquisition plus rentable dès ses premières années. Si certaines sont sous conditions de ressources, d’autres peuvent être accessibles à tous et possèdent l’avantage de pouvoir être cumulés entre elles.

Quelques articles susceptibles de vous intéresser 

Existe-t-il des aides pour dégazer sa cuve à fioul ?

Fin des chaudières fioul d’ici dix ans : Que faut-il retenir de l’annonce d’Édouard Philippe ?

Comment faire le bon choix entre un poêle à gaz ou à granulés ?

Le chauffage au bois est-il écologique ?

Comment estimer ses couts de changement d’énergie de chauffage ?

 

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Google+
Google+