Réduire le bruit d’une pompe à chaleur (PAC)

La pompe à chaleur (PAC) est une innovation énergétique importante. Tout d’abord, elle vous permettra de faire des économies financières et deuxièmement, de mieux protéger l’environnement. Tout de même, elle présente  quelques inconvénients. Le principal désagrément évoqué par les propriétaires est sûrement le bruit généré par l’installation. En effet, il s’agit du groupe extérieur de l’appareil qui peut produire des nuisances sonores. Ceci est dû notamment à la ventilation et la propagation des vibrations du système au sein de votre logement. Vous-même et/ou votre voisinage peuvent être gênés par le bruit mais cela peut aussi aller plus loin qu’une simple gêne puisque le bruit ambiant est réglementé en France. Vous pourrez donc être dans l’obligation de démonter votre installation si une plainte est déposée à votre encontre et que les nuisances sont avérées. Dans cette article, nous allons tenter de comprendre quel niveau de bruit peut générer une PAC. Pour minimiser ces nuisances sonores, ils existent des mesures que vous pouvez mettre en place. On va vous les présenter dans cet article.

Nuisance sonore de la pompe à chaleur

SOMMAIRE :
1. Volume de bruits standards d’une pompe à chaleur
2. La réglementation des niveaux sonores en France
3. Bien choisir sa pompe à chaleur et prévenir les nuisances sonores

1. Volume de bruits standards d’une pompe à chaleur

Tout d’abord, il est nécessaire de préciser un point important : toutes les PAC ne sont pas bruyantes. En effet, le niveau sonore généré dépendra beaucoup du modèle que vous choisirez pour votre logement. Ainsi, certaines PAC sont très bruyantes tandis que certaines sont quasiment silencieuses. Comme vous pouvez l’imaginer, ce sont les modèles de qualité supérieure (et donc les plus chers) qui ne produisent que peu de bruit. Pour être sûr de ne pas vous tromper, nous vous invitons à vérifier les caractéristiques techniques de la PAC que vous souhaitez acheter, le volume sonore y est toujours indiqué.

1-A Le bruit émis par l’unité intérieure

Une pompe à chaleur est composée de deux éléments principaux : une unité intérieure et une unité extérieure. La première est assez silencieuse en général. Son niveau sonore ne dépasse pas les 25 dB(A), ce qui correspond à peu près à un bruissement de feuilles. Pas besoin de s’inquiéter pour votre sommeil donc.

1-B Le bruit émis par l’unité extérieure

Pour le groupe extérieur, la donne n’est pas la même puisque son volume sonore se situe généralement entre 45 et 65 dB(A). Des pics plus hauts peuvent être possibles lorsque le dispositif est en mode « dégivrage ». Pour mieux comprendre ces chiffres, sachez que le volume sonore d’un aspirateur se situe entre 65 et 75 dB(A). Le bruit d’une PAC correspond à peu près à une discussion vive continue. C’est donc avec le groupe extérieur qu’il faut prendre les plus grandes précautions pour éviter tout désagrément ou toute tension avec son voisinage.

2. La réglementation des niveaux sonores en France

La réglementation du bruit de voisinage est indiquée dans le décret du 31 août 2006 ainsi que dans la norme NF S 31-010. Pour mesurer les nuisances sonores, on parle d’émergence : c’est la différence entre le niveau sonore mesuré lorsque la machine est en fonctionnement et le niveau sonore lorsque la machine est à l’arrêt.

Ces mesures se font à l’intérieur des pièces de vie d’une habitation, fenêtres fermées et fenêtres ouvertes. Le jour, c’est-à-dire entre 7h et 22h, l’écart maximum autorisé de volume sonore a été établi à 5 dB(A). La nuit, c’est-à-dire entre 22h et 7h, cet écart est abaissé à 3 dB(A). Attention cependant, les niveaux sonores ne s’additionnent pas tout simplement. Ainsi, si le niveau sonore ambiant est déjà élevé, le bruit de votre PAC ne viendra pas l’impacter. Cependant, si vous vivez dans un quartier très tranquille, notamment la nuit, une PAC bruyante sera sûrement très gênante.

3. Bien choisir sa pompe à chaleur et prévenir les nuisances sonores

3-A Conseils généraux

Comme dit précédemment, vérifiez bien le niveau sonore de l’installation que vous souhaitez acquérir. Pour être sûr de ne pas vous tromper, nous vous conseillons de vous procurer des PAC qui ont obtenu le label NF ou bien le label Eurovent, tous deux gages de qualité. De plus, il est tout à fait possible de demander à votre installateur de mentionner dans votre contrat un engagement de respect des niveaux sonores réglementés. Il sera donc garant de votre tranquillité et de celle de vos voisins tout en étant responsable en cas de désagréments.

3-B Conseils pour l’installation

Ensuite, l’installation de votre PAC est le moment crucial pour éviter les nuisances sonores. En effet, l’emplacement du groupe extérieur est primordial pour votre tranquillité et celle de votre voisinage. Ainsi, il vaut mieux l’installer à distance de vos pièces de vie, en évitant les murs extérieurs, les cours, les angles mais aussi les bordures de propriété (pour les voisins). De plus, il est préférable d’orienter votre PAC vers le Sud car plus les températures sont basses, moins votre PAC est performante et donc plus elle produit du bruit. Sachez aussi qu’il existe des solutions complémentaires pour prévenir les nuisances sonores : abris, supports anti-vibrations…

3-C Le rôle de l’entretien pour minimiser le bruit

Enfin, un bon entretien de votre PAC (apprendre sur l’entretien d’une PAC) vous assurera une tranquillité d’esprit car si des branches ou des feuilles se coincent dans votre groupe extérieur, la ventilation deviendra plus difficile et générera plus de bruit.

Pour plus d’informations sur la prévention des nuisances sonores générées par les PAC, nous vous invitons à consulter notre article « Comment réduire le bruit de sa pompe à chaleur ? ».

Ainsi, le groupe extérieur de votre pompe à chaleur peut avoir un niveau sonore désagréable pour vous et votre voisinage. Cet enjeu est d’autant plus sérieux que le bruit est réglementé en France. Par conséquent, vous pourriez être la cible de poursuites judiciaires. Heureusement, vous pouvez prévenir les nuisances sonores en se renseignant quelque peu auparavant sur le modèle de PAC. L’emplacement, l’orientation ou encore l’entretien sont aussi des enjeux importants pour éviter tout désagrément.

Vous avez un projet d’installation d’une pompe à chaleur ? Demandez un devis gratuit de notre partenaire ENGIE Home Services.

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Google+
Google+