Pourquoi le prix du fioul domestique est-il si élevé aujourd’hui ?

Le fioul est un combustible principalement utilisé dans les chaudières et classé parmi les énergies fossiles. C’est-à-dire que c’est une énergie qui n’est pas inépuisable. Vendu pour alimenter les chaudières fioul à condensation ou basse température, il est aussi connu sous le nom de mazout. On remarque que depuis le passage aux années 2000, le prix du fioul a augmenté sensiblement. Donc, pourquoi le fioul domestique coûte cher aujourd’hui ? Pourquoi une telle augmentation du prix du fioul ces dernières années ? Voici nos explications.

prix du fioul domestique

SOMMAIRE :

1. La Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Énergétiques
2. Le cours du pétrole influence le prix du fioul
3. Une alternative au fioul : le gaz naturel
4. Conclusion

1. La Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Énergétiques

Le prix du fioul est influencé par plusieurs facteurs : le prix d’achat brut qui est donné par le marché de l’offre et de la demande (donc pas de tarif réglementé par les états), la marge des distributeurs et la taxe sur le fioul.
En fonction de l’évolution de ces différents facteurs, le prix du fioul peut augmenter ou diminuer. En effet, c’est ce qui est arrivé au 1er janvier 2018 avec une augmentation du prix du fioul, de part une augmentation de la Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Énergétiques (TICPE).

La TICPE est en effet un impôt prélevé de manière indirect et perçu sur la consommation. La composante « taxe carbone » de la TICPE a augmenté au 1er janvier 2018 et va continuer à augmenter dans les années futures. Cette augmentation de la taxe carbone s’inscrit dans le Plan Climat de la France qui vise à atteindre une neutralité carbone d’ici 2050. La TICPE est donc passée au 1er janvier 2018 de 142,68 euros TTC à 187,44 euros TTC / 1000 L de fioul, soit une augmentation de 5,7% en moyenne. Par conséquence, le fioul domestique coûte cher par rapport à l’année 2017.

2. Le cours du pétrole influence le prix du fioul

A – Historique du prix du pétrole

Le prix du fioul est grandement influencé par le cours du pétrole. Lorsque le pétrole est au plus bas, le prix du fioul diminue lui aussi étant donné que ce dernier est un combustible du pétrole. Le pétrole est la matière première du fioul. Lorsque le cours du pétrole augmente, le prix du fioul augmente aussi.

Prenons comme exemple le premier semestre de 2017, période pendant laquelle nous avons observé une baisse du prix du fioul. Nous sommes passés d’un prix du fioul à 780 euros pour 1000L début janvier à un prix du fioul à 660 euros pour 1000L pour avril 2017. Ceci correspondait bien à la baisse du cours du pétrole (51,60 euros par baril en moyenne pour janvier 2017 contre 49,50 euros par baril en avril 2017 , selon les statistiques de l’INSEE).

Nous pouvons ensuite observer que depuis le passage aux années 2000, il y a eu une ascension du prix du fioul domestique, en bonne partie du fait de l’augmentation du cours du pétrole. Le prix était de 27,80 euros par baril de pétrole en décembre 2002 pour 57,20 euros par baril en août 2006. Le prix du baril de pétrole a même atteint son pic en mars 2012 (94,20 euros par baril ) ce qui a fait apparaître que le fioul domestique coûte cher. Ce faisant, le prix du fioul a forcément suivi la tendance et a augmenté.

B – Prévisions pour 2018

Nous ne pouvons pas connaître à l’avance le cours du pétrole, cependant il est possible de l’estimer. Le pétrole était en hausse quasi-continue depuis l’été 2017. Il devrait continuer sur sa lancée pour le premier semestre de 2018. Ce point explique donc en partie l’augmentation du prix du fioul depuis le milieu de l’année 2017, augmentation en constance et qui devrait se poursuivre sur 2018.

3. Une alternative au fioul : le gaz naturel

Au contraire, il existe plusieurs alternatives à l’utilisation du fioul domestique et l’une des plus populaires est le gaz naturel. Utilisé principalement dans les chaudières à condensation, le gaz naturel possède de nombreux avantages :

  • Il est moins cher que le fioul domestique. Prix moyen de 6,88 euros/100 kWh pour le gaz naturel contre 7,42 euros/100 kWh pour le fioul domestique.
  • Ensuite, il a aussi subi une augmentation de sa taxe au 1er janvier 2018 mais moins élevée que celle du fioul domestique. C’est de +4,5% contre +5,7% pour le fioul domestique.
  • Il va aussi subir une augmentation en 2018 de part son produit brut, cependant cette augmentation est connue : +2,4% au tarif règlementé ou +0% si l’offre souscrite est à un prix fixe (une offre dite « de marché »). On ne peut pas connaitre à l’avance l’augmentation du fioul domestique et on ne peut pas anticiper les dépenses.
  • Le gaz naturel est sans odeur par rapport au fioul domestique ce qui rend le quotidien plus agréable.
  • Selon une majorité d’experts immobiliers, en passant du fioul au gaz naturel, un propriétaire peut augmenter de 3 à 6% la valeur de sa maison en utilisant une chaudière gaz à condensation.

 

En  plus, plusieurs aides sont proposées par l’état pour faire la transition entre un chauffage au fioul et un chauffage au gaz naturel. Énergie Futée vous proposer de calculer sur son site directement les subventions auxquels vous avez droit. Adoptez un chauffage moins cher et plus écologique, c’est possible.

4. Conclusion

Au sein de cet article, nous avons abordé les causes de l’augmentation du prix du fioul domestique. Premièrement, un prix brut déterminé par le marché de l’offre et de la demande. Deux, une taxe TICPE en augmentation et trois, une marge distributeur lui permettant de couvrir ses coûts. Le pétrole étant la composante principale du fioul, l’augmentation de ce dernier en découle automatiquement.

Pour conclure, plusieurs alternatives ont été proposées comme la mise en place d’une chaudière gaz à condensation ou encore d’une pompe à chaleur air-eau. Ces deux alternatives proposées par Énergie Futée font appel au gaz naturel et l’électricité. Ce sont les énergies de plus en plus utilisées au détriment du fioul domestique.

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Google+
Google+