Je n’ai pas l’argent pour changer ma chaudière fioul : comment faire ?

Depuis fin 2015, il est obligatoire de remplacer les anciennes chaudières par des chaudières à condensation, en cas de rénovation énergétique. Les chaudières à condensation disposent en effet de capacités de chauffages supérieures, ce qui permet d’éviter de lourdes pertes énergétiques. Les chaudières à fioul âgées de dix ans ou plus sont polluantes, et très peu efficaces par rapport aux plus récentes. Souvent, elles entraînent d’importantes dépenses énergétiques pour le propriétaire. Ce genre de situation est très handicapante pour les ménages les plus modestes. En France, plus de 4 millions d’habitants utilisent plus de 10% de leur budget annuel pour le chauffage. Ainsi, c’est pour ces particuliers en situation de précarité énergétique que des aides et subventions de l’Etat ont été mis en place.

Si vous n’avez pas l’argent pour changer votre chaudière à fioul, pas d’inquiétude ! Vous êtes éligible à de nombreuses aides, qui vous permettront plus de confort thermique et moins de dépenses de chauffage sur le long terme. Voici les aides auxquelles vous pouvez accéder pour changer votre chaudière à fioul.

SOMMAIRE :
1. Quelles aides sous conditions de ressource ?
2. Quelles aides avec les professionnels RGE ?

1. Quelles aides sous conditions de ressource

1-A. L’Aide Habiter Mieux de l’ANAH

Le premier type d’aides ; si vous remplacer votre ancienne chaudière fioul par un modèle plus performant ; est l’Aide Habiter Mieux de l’ANAH. Cette aide concerne les propriétaires occupants, les syndicats de copropriété en difficulté, et les bailleurs. Les conditions d’accès sont les plafonds de ressources et de revenus. Le montant de cette aide est de 1600 euros pour les revenus modestes, et de 2000 euros pour les revenus très modestes. Donc, pour avoir accès à cette aide, vous pouvez consulter le site de l’ANAH, ou bien vous adresser directement à énergie futée.

1-B. La prime “Coup de Pouce “

La prime “Coupe de Pouce” concerne les propriétaires occupant leur logement. Cette prime peut atteindre 800 euros, selon les ressources dont vous disposez. Pour y accéder, vous pouvez consulter le site du Ministère de la Transition énergétique. Donc, si vous correspondez aux conditions de revenus, la prime “Coup de Pouce” est déduite directement sur votre devis de travaux.

2. Quelles aides avec les professionnels RGE ?

2-A. Le crédit d’Impôt : c’est quoi ?

Le crédit d’impôt est destiné aux locataires occupants ainsi qu’aux propriétaires occupants. C’est un crédit à hauteur de 30% du prix de la nouvelle chaudière choisie, à condition que celle-ci soit une chaudière gaz. Donc, si la nouvelle chaudière installée est au fioul, le CITE sera de 15% seulement, et ce Crédit particulier est valable seulement jusqu’au 30 juin 2018. Ainsi, pour y accéder, il vous faut vous adresser à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Les démarches à effectuer sont d’indiquer, l’année qui suit les travaux, le prix de la chaudière installée sur votre déclaration de revenus. Le CITE est limité à 16 000 euros pour deux personnes, et à 8000 euros pour une personne. Ainsi, le CITE a l’avantage d’être accessible à tous ceux qui installent une nouvelle chaudière ; pas besoin donc de répondre à un certain seuil de revenus.

2-B. L’éco-prêt à taux zéro : c’est quoi ?

L’éco-prêt à taux zéro est un prêt destiné aux occupants et aux bailleurs. Il est d’un montant maximum de 30 000 euros, et il est accessible à ceux qui font appel à un professionnel RGE. Ainsi, pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), il vous faut déposer un dossier avant les travaux, auprès d’une banque capable de réaliser ce prêt. Le CITE permet également de couvrir les frais d’installation de la nouvelle chaudière.

2-C. L’Éco-Prime : c’est quoi ?

L’Éco-Prime concerne les propriétaires occupants, et son montant peut aller jusqu’à 75 euros si vous installez une chaudière à condensation. Les conditions d’accès sont de faire appel à un professionnel labellisé RGE. Donc, pour obtenir l’Eco Prime, il vous faut faire une démarche auprès de l’Etat au moment de l’acceptation du devis.

En remplaçant votre chaudière à fioul, vous êtes éligible à de nombreuses aides et subventions. Ainsi, pour réaliser dès aujourd’hui un devis gratuit pour l’installation d’une nouvelle chaudière, cliquez ici.

Partagez cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Google+
Google+